TITRE V – TITRE PROFESSIONNEL MONTEUR DE RESEAUX ELECTRIQUES AERO-SOUTERRAINS

TITRE V – TITRE PROFESSIONNEL MONTEUR DE RESEAUX ELECTRIQUES AERO-SOUTERRAINS (MREAS)

Niveau CAP

Taux de réussite à l’examen : 86% (session sortante 2021)

Taux d’insertion : 62,5% dans les 6 mois après la formation (donnée promotion sortante 2020)
Ce chiffre tient compte de ceux qui poursuivent également leurs études

Taux de ruptures de contrats : 10,53% (donnée sur les promotions 2019-2021 et 2020-2022)

Durée : 18 mois

Établissement partenaire : AFPA 🖱️

La formation débute en Octobre 2021.

Objectifs  :

Le/la monteur/se de réseaux électriques aéro-souterrains réalise les travaux de distribution d’énergie électrique haute tension et basse tension, ainsi que les branchements d’abonnés et l’installation de l’éclairage public. Il/elle crée une nouvelle ligne, prolonge une ligne existante, augmente la capacité de transport d’une ligne ou supprime une ligne aérienne (effacement). Il/elle intervient sur les lignes aériennes de transport de courant haute tension (HTA) : il/elle met en place des poteaux ou pylônes, déroule et fixe les câbles au sommet de ces derniers ; diverses opérations (débroussaillage, creusement de trous, levage de poteaux, déroulage de câbles en aérien) sont effectuée à l’aide de matériels spécialisés. Ce titre permet de vous présenter aux épreuves de l’examen MREAS de niveau V du Ministère du Travail.

Pré-requis :

Avoir 18 ans minimum au moment de l’entrée en formation (législation en vigueur sur le travail en hauteur). Niveau 4ème des collèges. Etre apte à réaliser des travaux sous tension. Aptitude au travail en hauteur et sens de l’équilibre. Disposer du permis de conduire B.

Qualités requises :

Goût pour les travaux en extérieur, être curieux, rigoureux et organisé, savoir s’adapter aux différentes méthodes de travail, savoir faire face aux situations imprévues et sens de la sécurité (respect des règles de sécurité et des procédures). Esprit d’équipe.

Contenu de la formation :

Période d’intégration. Accueil, présentation des objectifs de formation, connaissance de l’environnement professionnel, adaptation du parcours de formation.

Module 1. Installer des réseaux électriques haute tension (HTA) : dépose d’un réseau aérien HTA – construction ou modification d’un réseau aérien HTA – pose des câbles d’un réseau souterrain HTA.

Module 2. Installer des réseaux électriques basse tension (BT) : installation d’un réseau aérien BT – pose des câbles d’un réseau souterrain BT.

Module 3. Réaliser le branchement d’abonnés au réseau électrique basse tension (BT) : liaison aéro-souterraines du réseau BT aux coffrets de branchement – branchement d’abonnés au réseau électrique BT.

Module 4. Installer des réseaux d’éclairage public : pose des candélabres et des foyers lumineux – installation et raccordement au réseau des équipements d’éclairage public.

Ces modules peuvent être validés individuellement, cependant seule la validation de l’ensemble des modules délivre la qualification.

Débouchés :

FormationDébouchés scolairesDébouchés professionnels
Titre Pro MREASIl est possible de continuer sur un Bac Pro MELEC. – Monteur/se de réseaux électriques
– Monteur/se en réseaux de distribution électrique
– Monteur/se de lignes aéro-souterraines
– Monteur/se de réseaux souterrains
– Monteur/se de réseaux aériens très haute tension (HTB)
– Chef d’équipe
– Chargé de travaux en réseaux électriques
– Electricien(ne) de lignes et réseaux
– Electricien(ne) d’éclairage public

Vous souhaitez plus d’informations sur la formation, les modalités d’évaluation et les passerelles et équivalences ?

Référentiel RNCP 🖱️

Conformément aux engagements pris par EDF en faveur de l’accueil et de l’intégration des personnes en situation de handicap, tous nos postes proposés sont ouverts à tous (sous réserve de l’accord de la médecine du travail).

Référent handicap CFA MdE : Gaelle LEGUERINEL, gaelle.leguerinel@edf.fr

Référent handicap établissement partenaire : AFPA, Sylvie HENRIOT, Sylvie.Henriot@afpa.fr